AMARO AVERNA

On raconte que la recette de cet élixir aux herbes fut transmise au début du xixe siècle à Salvatore Averna, l’aïeul de la famille, par un moine capucin. Le secret en sera jalousement gardé. Jusqu’au jour où Francesco, fils de Salvatore, transforme la villa de Xiboli en distillerie, sur les pentes de l’Etna. Breveté « Fournisseur de la Maison royale » en 1912, l’Amaro trône alors officiellement sur la table des rois d’Italie. Les émigrants qui partent pour l’Amérique emmènent leur Averna dans leurs bagages, et, dès les années 1940, tous les bars de Brooklyn en sont fournis.

Catégorie :

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “AMARO AVERNA”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *